Tonino Benacquista
Né le 1 septembre 1961

Né en 1961 en banlieue parisienne, à Choisy-le-Roi, Tonino Benacquista grandit dans une famille d'émigrés italiens. Parallèlement à des études de cinéma, il exerce divers jobs qui serviront de toiles de fond à ses premiers romans noirs. C'est ainsi qu'il se retrouve accompagnateur de nuit aux wagons-lits (il s'en souviendra dans son roman La Maldonne des sleepings), accrocheur d'oeuvres dans une galerie d'art contemporain (Trois carrés rouges sur fond noir) ou encore "parasite mondain" (Les Morsures de l'aube).

Aujourd'hui, il partage son activité d'écrivain entre les romans, les nouvelles, le théâtre et le cinéma. Si plusieurs de ses ouvrages sont adaptés à l'écran (Les Morsures de l'aube, par Antoine de Caunes, La Boîte noire par Richard Berry, L'Outremangeur par Thierry Binisti), il écrit aussi des scénarios de long-métrages, notamment avec Jacques Audiard (Sur mes lèvres, De battre mon coeur s'est arrêté) pour lesquels ils obtiennent plusieurs Césars. L'adaptation de Malavita par Luc Besson, avec Robert de Niro, Michelle Pfeiffer et Tommy Lee Jones, sortira sur les écrans en octobre 2013.

Pour la bande dessinée, il collabore avec de nombreux dessinateurs : Ferrandez (L'Outremangeur), Barral (Dieu n'a pas réponse à tout), Loustal (Les amours insolentes), Bertrand (L'Amour cash), ainsi que Berlion (Coeur tam-tam), qui a adapté en bande dessinée son roman La Commedia des ratés. Il collabore également avec Tardi sur Le Serrurier volant, un roman illustré (Estuaire, 2006).

En 2010, puis 2012, il scénarise, avec Daniel Pennac, les 74e et 75e albums de Lucky Luke : Lucky Luke contre Pinkerton et Cavalier seul, tous deux dessinés par Achdé. Ces albums, parus aux éditions Dargaud, rencontrent un important succès critique et commercial.

Il traduit également de l'anglais le tome 1 de la série Parker, dessinée et scénarisée par Cooke, d'après un roman de Stark (Dargaud). Après une collaboration fructueuse avec Florence Cestac (Des Salopes et des Anges, Dargaud, 2011), Tonino Benacquista se lance dans un nouveau projet avec Nicolas Barral au dessin, Les Cobayes (Dargaud, 2013), tout en poursuivant ses activités de romancier, avec la parution en 2013 d'un recueil de nouvelles Nos gloires secrètes.