Personnages

Lucky Luke
Jolly Jumper
Rantanplan
Calamity Jane
Joe
Jack
William
Averell
Billy the Kid


Lucky Luke

  • Le "cow-boy qui tire plus vite que son ombre" est le condensé de plusieurs légendes du Far West à lui tout seul. Morris s'étant abreuvé de films de cow-boys dès son plus jeune âge, il a su tirer le meilleur de ces héros mythiques pour donner naissance à son héros. Lucky Luke a hérité du flegme et de la classe de Clarke Gable, du côté "déglingué" et taciturne, timide avec les femmes de Gary Cooper, tout ça mêlé à une touche parodique de James Stewart. Oui, Lucky Luke est un cow-boy, tout ce qu'il y a de plus classique : entouré d'une aura mystérieuse, sans peur et sans reproche et résolument solitaire. Avec son fidèle destrier Jolly Jumper, il traverse les Etats d'Amérique au gré des rencontres ou des missions confiées par le gouvernement. Et où qu'il aille, on le connaît. Son inégalable habileté au tir a fait de lui une légende qui le précède à travers tout le Far West. Il possède également une incroyable faculté d'adaptation. Quelque soit sa mission, il s'en tirera avec les honneurs. Pour lui, convoquer un chargement d'or, surveiller un chantier, protéger une célébrité pendant son voyage à travers le Far West hostile, ce n'est pas plus difficile que de remettre les Dalton en prison. C'est le train-train quotidien. Son naturel bon et généreux, toujours serviable, et surtout sa grande modestie ont fait de lui l'idole du peuple. Mais malgré l'affection ou l'admiration que ses concitoyens peuvent lui porter, il ne s'attarde pas en politesse. Une fois sa mission remplie, il quitte en catimini les fêtes organisées en son honneur et part sous le soleil couchant vers de nouvelles aventures, sans demander son dû. Dans Lucky Luke, le meilleur ami de l'homme n'est pas le chien (surtout quand il s'agit de Rantanplan) mais bien son cheval. Notre héros considère Jolly Jumper comme son compagnon plus que comme une simple monture. Leur complicité remonte à leur tendre enfance comme nous l'apprend l'album "Kid Lucky". Avec un record de longévité (70 ans et plus de quatre-vingt albums), Lucky Luke s'est imposé comme une des figures mythiques de la bande dessinée contemporaine.

Les Dalton

  • Joe
    Les Dalton se ressemblent tous de façon flagrante : mentons en galoche, gros nez, costumes rayés et fronts bas. Joe est largement le plus vil de tous. Obstiné et aussi agressif qu'un pitbull, il ne déroge pas à ses deux idées fixes : braquer des banques et tuer Lucky Luke. Mais ce n'est pas gagné...
  • Jack
    Jack est, avec William, l'un des seuls capable d'un soupçon d'intelligence ou du moins d'éclats de bon sens. Cependant, son dévouement pour Joe inhibe en partie sa lucidité. William et Jack ne fonctionnent pas l'un sans l'autre. Ils sont en quelque sorte le duo dans le quatuor. D'ailleurs, bien peu de personnes savent lequel est le grand (William), lequel est le petit (Jack). Ils servent principalement de faire-valoir pour les deux autres.
  • William
    William est, avec Jack, l'un des seuls capable d'un soupçon d'intelligence ou du moins d'éclats de bon sens. Cependant, son dévouement pour Joe inhibe en partie sa lucidité. William et Jack ne fonctionnent pas l'un sans l'autre. Ils sont en quelque sorte le duo dans le quatuor. D'ailleurs, bien peu de personnes savent lequel est le grand (William), lequel est le petit (Jack). Ils servent principalement de faire-valoir pour les deux autres.
  • Averell
    Averell, le plus grand par la taille, est incontestablement le plus bête de tous. Ses frères d'ailleurs passent leur temps à lui dire de se taire. Son souci premier est son alimentation. Sa réplique fétiche "Quand est-ce qu'on mange ?" est devenue très populaire.

Les amis

  • Jolly Jumper
    Jolly Jumper est un splendide étalon blanc et blond, érudit et fier. Il accompagne Lucky Luke depuis toujours. Et bien plus qu'une simple monture, Jolly Jumper est avant tout son irremplaçable partenaire d'aventure. Doté d'une bonne dose d'impertinence, il sait très bien mettre en boîte tout personnage grotesque qui croise son chemin, même s'il s'agit de son cow-boy.
  • Rantanplan
    Rantanplan apparaît en 1960 dans les pages de Sur la piste des Dalton. Son nom s'orthographie d'abord "Ran-Tan-Plan", en référence à Rin-Tin-Tin, la star canine des petits et grands écrans née aux États-Unis en 1954, mais avec un concept très différent : montrer un chien aussi idiot dans la bande dessinée que Rin-Tin-Tin pouvait être brillant sur le petit écran !
  • Calamity Jane
    Pionnière de la Conquête de l'Ouest, Calamity Jane est un des rares personnages féminins de l'univers de Lucky Luke (avec Ma Dalton)... Mais quel personnage ! Scout dans l'armée, chercheuse d'or, elle a travaillé au Pony Express et même à la construction du Chemin de Fer, elle s'avère aussi habile dans les jurons qu'à la carabine...

Les méchants

  • Billy the Kid
    Gamin colérique, capricieux, Billy the Kid s'illustre très tôt dans sa carrière de bandit par l'attaque d'une diligence à l'âge de 5 ans... Amateur de chocolat chaud et de gâteaux à la crème, il interdit au barman de son village de servir autre chose. Terrorisant la population, craint pas les pires desperados, sa réputation de cruauté n'est plus à faire. Confronté à Lucky Luke, il sera arrêté puis condamné à 1 247 ans de travaux forcés.